Ce qu’il faut savoir sur la résiliation d’assurance habitation

Ce qu’il faut savoir sur la résiliation d’assurance habitation

Avant, les contrats d’assurance habitation se renouvelaient automatiquement et la résiliation n’était possible qu’annuellement. Désormais, grâce à la loi Hamon, on peut résilier son contrat à tout moment après la première année, sans préjudice financier pour l’assuré.

Comment résilier son contrat d’assurance habitation ?

L’approche de la date d’échéance annuelle du contrat permet à l’assuré de résilier son contrat. Cependant, il faut respecter une règle : informer l’assureur au moins 2 mois avant la date d’échéance. Pour ce faire, il faut envoyer une lettre de résiliation d’assurance habitation par courrier recommandé avec accusé de réception. Pour certains risques, les délais peuvent varier. D’autres cas sont aussi possibles. Par exemple, quand la date d’échéance du contrat multirisque habitation est proche, l’assureur envoie à l’assuré un courrier en guise de rappel. La compagnie doit envoyer le courrier entre 3 mois et 15 jours avant la date prévue pour l’échéance. À compter de la date d’envoi du courrier, l’assuré possède un délai de 20 jours pour résilier son assurance habitation convenablement selon la loi Chatel.

Si l’assuré ne reçoit aucun rappel de son assureur, il peut résilier à tout moment sans préavis ni sanction. En outre, les nouvelles dispositions de la loi Hamon permettent désormais de résilier son contrat à n’importe quel moment, à partir de la première année pleine et en respectant bien le dépôt de préavis d’une durée équivalente à deux mois. Pour résilier, il faut d’abord choisir une nouvelle assurance avant de prévenir son assureur actuel. Pour trouver une bonne compagnie, il est conseillé de faire jouer la concurrence et comparer les offres disponibles. Avec projetassur.com, on peut comparer de nombreuses propositions. Grâce à projetassur.com, on peut tomber sur l’offre la plus avantageuse. Selon toujours la loi Hamon, le nouvel assureur peut prendre en charge la résiliation s’il s’agit d’un locataire. Cela permet de continuer la protection du logement. En principe, la résiliation prendra effet 1 mois après réception du courrier recommandé par la compagnie d’assurance.

En cas de changement de situation

Le changement de situation professionnelle, patrimoniale ou un changement de domicile permet aussi de résilier son contrat à condition que les clauses le prévoient. Dans ce cas, il faut également informer son assureur pour cette volonté de résiliation dans les 3 mois suivant le changement. Cela doit se faire également au moyen d’une lettre de résiliation qu’on envoie par courrier avec accusé de réception. En cas de déménagement, l’assureur doit restituer la part de cotisation relative à la période où le risque n’est pas couvert par l’assurance MRH.